La cérémonie du 14 juillet : De l’art de lier le symbole et la polémique

La rue Montorgueil, le tableau de Claude Monet est souvent vu comme une célébration du 14 juillet. En fait, elle est exécutée le 30 juin 1878 à l’occasion de la fête célébrant « la paix et le travail ».

François Hollande assistera samedi au défilé militaire du 14 Juillet sur les Champs-Élysées. Le président de la République veut renouer avec une coutume instaurée par François Mitterrand : le retour de l’entretien télévisé. Une volonté de « normalité » et de retour en arrière. Une image qui ne colle pas à l’historique et aux polémiques que ce rituel républicain a traversé au fil de l’histoire.

Source : NouvelObs

L’histoire d’une révolution

Bien que généralement associé à la prise de la Bastille, le 14 juillet 1789, c’est la fête de la Fédération qui est commémorée en France depuis plus d’un siècle.

Source : anecdote du jour

Le 14 juillet 1790, la fête de la Fédération a été organisée en grande pompe au Champ de Mars. Sous les yeux de Louis XVI, le but est de célébrer le premier anniversaire de la prise de la Bastille.

Chronologie des commémorations et faits marquants

  • Abandonnée jusqu’à ce que la IIIème République le restaure

    Benjamin Raspail

  • Benjamin Raspail, en 1880, fait du 14 juillet la fête nationale de la République
  • Déroulée à Longchamp jusqu’en 1914
  • Austérité  de la guerre de 1914-1918 (ainsi que pendant la seconde guerre mondiale)
  • 1971 : les femmes ont participé pour la première fois au défilé
  • De 1974 à 1979, le lieu de célébration du défilé varie : Bastille-République, cours de Vincennes, École militaire
  • Depuis 1980, les Champs-Élysées sont redevenus le cadre du défilé.
  • 1994, la participation au défilé des soldats allemands est un symbole fort de la réconciliation entre la France et l’Allemagne.

Source : Elysee.fr

Un défilé et des chiffres

  • 4 millions d’euros : le cout total de la cérémonie
  • 510 avions et hélicoptères et 450 engins blindés
  • 4950 hommes et femmes des trois armées
  • 241 chevaux
  • 450 véhicules
  • 82 motos
  • 66 avions
  • 2 appareils britanniques
  • 32 hélicoptères
  • 1 drone de la sécurité aérienne
  • 6.9 millions de téléspectateurs en 2011.

Source : Franceinfo.fr

«La Paix dans le monde»

Le défilé cette année est placé sous le signe du consensuel : « Armées au service de la nation et de la paix dans le monde». Au même titre qu’un discours d’une  Miss France remplie de bonnes intentions, le thème choisi ne risque pas d’émouvoir les foules. Non pas que les thèmes précédents étaient particulièrement polémiques, mais avaient le mérite de répondre à une problématique économique ou politique.

Thèmes des années précédentes : l’Outre-mer, l’Inde, ou encore l’Union pour la Méditerranée

[Vidéo] Très joli travail artistique sur le défilé, des vrais petits soldats de plombs :

Toy Soldiers from Alta Media Productions on Vimeo.

Un champ miné de controverses

Ce rendez vous annuel n’a pas non plus était épargné par de nombreuses polémiques : politiques, artistes, chef de guerre et même écologistes… ils ont tous quelque chose à dire sur le sujet.

Sélection non exhaustive des polémiques, plus ou moins importantes, qui se sont succédées ces dernières années :

  • 1994 : La première fois depuis la privatisation de TF1, c’est la Une qui a obtenu l’exclusivité de la retransmission du défilé. France 2, chaîne du service public, s’est contentée de diffuser des images de TF1.
  • 2008 : Les chefs d’Etat qui viendront au sommet de lancement de l’Union pour la Méditerranée ont été invités à rester pour les cérémonies du 14 juillet. Parmi eux, Bachar el-Assad, le président syrien. Une présence qui a d’autant plus un goût amer aujourd’hui. L’Express
  • 2009 : Johnny Hallyday s’était retrouvé en plein milieu d’une polémique à la suite de son concert du 14 juillet, payé par les contribuables.
  • 2009 : La traditionnelle Garden party  aurait couté la bagatelle de 732.826 euros pour 7.500 invités, soit 100 euros par personne. Nicolas Sarkozy a annoncé sa suppression l’année suivante.
  • 2010 : La présence des troupes de 13 anciennes colonies françaises, notamment d’armées qui ont récemment mené des coups d’Etat, a été très critiquée. 20minutes.fr

2011 : Joly met son grain de sel

« J’ai rêvé que nous puissions remplacer ce défilé par un défilé citoyen où nous verrions les enfants des écoles, où nous verrions les étudiants, où nous verrions aussi les seniors défiler dans le bonheur d’être ensemble, de fêter les valeurs qui nous réunissent ».

Une déclaration qui a provoqué un lever de bouclier de la quasi-totalité  de l’UMP et du PS.

Pour aller plus loin : Le Monde, Le Figaro

«Et si on supprimait le 14 juillet ? »

Une déclaration de la militante écologiste que certains ont voulu prendre à la lettre et étudier les conséquences d’un tel acte sur nos vies de tous les jours :

  • Repenser les calendriers des postes
  • Reprogrammer Outlook
  • La durée de révolution de la Terre autour du soleil
  • L’adaptation des systèmes informatiques pour éviter les bugs
  • Un casse-tête religieux
  • Le tour de France.

Slate.fr a testé : Et si on supprimait le 14 juillet?

Rendez vous samedi, avec un peu de chance ce défilé enrobé de sobriété et de tradition nous réservera quelques surprises.

Tout le programme du 14 juillet ici !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :